23 février 2007

Le Château des Carpathes - Jules Verne

Image hébergée par servimg.com




Résumé :

Les habitants du paisible village de Werst, à la frontière transylvaine, sont intrigués et terrifiés par d’étranges phénomènes se déroulant au château des Carpathes, le burg surplombant la colline voisine. On sait pourtant que le baron de Gortz, l’ancien seigneur du lieu, a disparu depuis plusieurs années sans laisser de traces, et laissant la demeure dans un complet abandon. Une expédition est cependant organisée vers le burg, dans l’espoir d’éclaircir le mystère ou de chasser les esprits maléfiques qui semblent l’habiter. Les malheureux aventuriers sont alors repoussés par une force « diabolique » avant même d’avoir pu y pénétrer… Les habitant de Werst vivent depuis ce jour dans la terreur, jusqu’à ce que Franz de Télek, un jeune noble de passage dans la région, apprenne l’existence de ces phénomènes. C’est lorsqu’on prononce devant lui le nom de Rodolphe de Gortz, que le jeune homme se décide a entreprendre lui-même une exploration des lieux. L’ancien baron de Gortz l’avait en effet maudit plusieurs années auparavant, au moment la mort de la Stilla, la jeune cantatrice à laquelle il était fiancé et pour laquelle le baron nourrissait une admiration terrifiante et quasiment obsessionnelle…

Mon avis :

Quand j’ai appris l’existence de ce livre de Jules Verne, le seul ouvrage proprement fantastique qu’il ait jamais écrit aux dires des biographes, je me suis empressée de me le procurer et de le dévorer. Après une mise en route assez difficile (ce qui est toujours le cas quand je lis Jules Verne), des descriptions géologiques et géographiques un peu trop poussées à mon goût, je suis finalement entrée dans l’histoire… Bizarrement, je m’attendais depuis le début à ce qu’à un moment ou à un autre, le récit fantastique ne retombe dans le rationnel. Connaissant Jules Verne et son esprit cartésien, je m’attendais pas à autre chose. Et j’avais raison dans un certain sens. Les explications sont fantaisistes, mais elles sont bel et bien là pour nous rassurer… L’histoire est relativement brève, les descriptions des personnages sont succinctes, et pourtant, quel scénario, quelle imagination ! J’ai retrouvé ce thème littéraire cher à mon cœur qu’est l’obsession, ou plutôt les sentiments obsessionnels poussés à l’extrême qu’éprouvent les personnages, qui ne sont ici que malheureusement survolés. Ils sont présentés néanmoins par les habitants de Werst, qui vivent dans la terreur du Chort – du diable et des esprits malfaisants - , par Franz de Télek, hanté par le souvenir de sa fiancée morte tragiquement sur scène, et par le personnage noir du roman, Rodolphe de Gortz, le baron maudit du château des Carpathes, adorant la Stilla d’une façon exclusive (ce qui n’est pas sans rappeler un certain Fantôme de l’Opéra…).
J’aurais beaucoup aimé voir dans ce roman des personnages plus développés, plus fouillés. Ils ne sont qu’ébauchés et on aurait tellement envie d’en savoir plus ! J’ai un peu eu l’impression que les faits sont racontés d’une façon quasi journalistiques : on relate les faits avec exactitude, mais les motivations sont presque ignorées. C’est dommage, mais cela n’empêche que j’ai passé un très bon moment avec ce livre, qui diffère cependant beaucoup des autres ouvrages du grand romancier…


Image hébergée par servimg.com



Le château des Carpathes, Jules Verne - 1892 - Le Livre de Poche

5 commentaires:

Perséphone a dit…

Bonjour Clélie,

Je ne connais pas ce roman de Jules Verne mais j'ai été soufflé par le tour du monde en 80 jours que j'ai dévorée étant adolescente. J'ai remarqué que tu adores l'obsession dans les sentiments ce qui explique ton amour pour les soeurs Brontë, amour que je partage avec toi d'ailleurs.
Je te conseille vivement La boîte en os d'Antoinette Peské, un livre peu connu d'une auteur formidable. Ce roman très court est époustouflant. Il fera l'objet d'une critique sur mon blog très bientôt.

Clelie a dit…

Je ne connais pas du tout La Boîte en Os... Ce que tu dis me donnes très envie de me procurer ce livre de toute urgence !

Merci pour le conseil de lecture ^_^

Amicalement,

C.

roymodus a dit…

Ami(e)s de Jules Verne et de la BD!
Si vous n’avez pas eu le temps de découvrir « Le château des Carpathes » isbn : 978-2-9531681-3-6 prix : 12,5 € ttc,
Une libre adaptation de l’œuvre de Jules Verne. Textes de Marc Jakubowski et illustrations d’Eric Ruckstuhl (Corsu, Pascal Paoli,…)
Vous pouvez toujours écouter la présentation sur DailyMotion : http://www.dailymotion.com/video/xdrwqq_le-chateau-des-carpathes_creation
Ou visualiser sur le site www.roymodus.com l’e-ffeuillage de l’album : http://roymodus.com/index.php/le-chateau-des-carpathes


Diffusion / Distribution LADIFF / VOLUMEN

Phylactèrement votre

kingmacboss a dit…

Clélie quand tu dit dans ton avis personnel que le château des Carpathes est un livre fantastique je peut te dire que tu as tous faux car Le Château des Carpathes est un livre de Science-fiction bien qu'il y est un peu de fantastique lire le livre ne fait pas tous il faut aussi se renseigner un minimum.

Clelie a dit…

Kingmacboss,

Comment répondre à un commentaire tout aussi désagréable que dépourvu d'argumentation ? Je l'ignore. Par contre comment produire 5 fautes d'orthographe et autant de syntaxe en seulement 2 lignes, cela je viens de l'apprendre en vous lisant.

A bon entendeur...