09 avril 2010

Jane Eyre : once again !

C'est à présent officiel, cette nouvelle adaptation de Jane Eyre dont on parle depuis 2 ans, va enfin voir le jour. Le tournage a en effet commencé il y a deux semaines dans le Derbyshire, ce qui nous est confirmé d'une part par IMDB et d'autre part sur le site de Focus Features, en co-production avec BBC Films.

Souvenons-nous que la dernière version en date ne remonte qu'à l'hiver 2006, toujours produite par la même BBC, mais pour la télévision (diffusée à l'époque sur BBC One, et qui avait fait l'objet de plusieurs articles sur ce blog). Celle-ci réunissait à l'écran les excellents Toby Stephens et Ruth Wilson dans les rôles de Rochester et de Jane.
Evidemment, on peut trouver que cette nouvelle adaptation arrive bien trop tôt, mais étant destinée au cinéma, elle peut s'adresser à un plus large public, bénificiant aussi d'un format plus accessible car plus court.

Aux commandes, le réalisateur de Sin nombre, Cary Fukanaga, ainsi que Moira Buffini au scénario.

Cary Fukunaga

Pour le cadre, nous retrouverons cet incontournable Derbyshire, et le non moins incontournable Haddon Hall pour représenter Thornfield Hall.

Haddon Hall - Derbyshire

On ne pourra contester la magnificence de la demeure (ce serait malheureux !), mais plutôt la répétition de son utilisation pour les différentes adapatations du roman de Charlotte Brontë, puisqu'elle a été utilisée par Franco Zeffirelli pour le version cinématographique de 1996 et par Susanna White pour la version BBC de 2006. Plusieurs scènes semblent également se tourner également ces derniers jours dans la ville de Sheffield.

Le casting, plutôt alléchant, comportera entre autres Dame Judi Dench dans le rôle de Mrs Fairfax (Pride & Prejudice, différents James Bond, Ladies in Lavender, etc.).

Dame Judi Dench

On trouvera également Sally Hawkins (Persuasion, Tipping the Velvet, etc.), dans le rôle de la tante de Jane.

Sally Hawkins

Jamie Bell incarnera pour sa part St John Rivers, le cousin de Jane (vu dans Billy Elliot, et les futures aventures de Tintin...)

Image hébergée par servimg.com

Et gardons le meilleur pour la fin, c'est à dire, les deux têtes d'affiche...

Pour incarner Jane Eyre, on trouvera Mia Wasikowska, très récemment vue dans l' Alice in Wonderland de Tim Burton.

Mia Wasikowska

Après que l'info ait été soumise à des désistements divers, le nouveau Rochester sera campé par Michael Fassbender, acteur d'origine irlando-allemande, vu dans Angel de François Ozon, Inglorious Bastards, Hunger, 300, ou encore dans le nouveau péplum à venir Centurion.

Michael Fassbender

Un casting relativement jeune donc, pour servir un film qui promet, aux dires de la production, d'être bien plus noir et plus trouble que ses prédécesseurs...

Sortie en salle courant 2011.

10 commentaires:

Perséphone a dit…

Bonjour Clélie,

Bonne nouvelle en perspective donc bien qu'un peu trop tôt à mon goût. Toutefois laissons leur une chance et surtout souhaitons leur bonne chance car à mon avis, passer après Toby Stephen (LE parfait Rochester) et Ruth Wilson va à mon avis être très difficile.J'espère qu'ils y arriverons!

Perséphone

Clelie a dit…

Bonjour Perséphone,

Il est vrai que c'est un peu tôt... Je crois que c'est la réflexion que tous les admirateurs du roman se font déjà à ce sujet.

Le nouveau casting est très intéressant, je trouve. Je ne connais pas bien la filmo de Michael Fassbender, mais pour le peu que j'en ai vu, je le trouve tout à fait capable d'être un bon Rochester.
Quant à Mia, elle paraît très (trop ?) jeune...
Wait&see... Si j'ai d'autres nouvelles, je les posterai.

A bientôt ma chère Perséphone !

Clelie

Maribel a dit…

Merci pour ces infos! Je crois que la barre est haute pour ce nouveau film, mais tant mieux si le format permet de rendre l'histoire plus accessible.

Tiphaine a dit…

Bonjour, je passe par là...
J'aime le roman de Charlotte Brontë qui est à l'origine de ma passion pour les livres, et je n'ai vu que deux adaptations de l'oeuvre au cinéma : celle de Zeffirelli et une autre devant dater du début des années 70, avec Susanah York dans le rôle titre.
Judi Dench est décidément incontournable... !
La jeune-femme qui incarnera Jane Eyre, oui, pourquoi pas, elle semble convenir, quoiqu'encore trop "mignonne" selon moi. Pour le reste je ne la connais pas du tout en tant qu'actrice.
Mais Fassbender est beaucoup trop beau physiquement pour camper Rochester !!!
Quel Darcy il ferait en revanche...
D'ailleurs, j'ai un peu peur qu'ils traitent l'histoire de Ch. Brontë comme ils l'ont fait dernièrement (2005, K.Knightley-Macfadyen) avec Pride and Prejudice de Jane Austen : à destination à un public ado...
Aïe, aïe, aïe !

Sarah a dit…

Merci pour les infos.
On a envie de dire "encore du Jane Eyre?!". Même si j'aime beaucoup cette histoire, on a l'impression que c'est toujours les mêmes adaptations... dommage!

Mais bon j'ai tout de même hâte de voir ce que cela peut donner.
D'autant que j'adore Michael Fassbender. Il a un charme presque animal et un tel regard!! =)
je pense qu'il sera bien pour interpréter Rochester.
Même si, comme tu l'as dit, passer après Toby ne sera pas chose facile.

Par contre, je ne vois pas trop comment ils comptent rendre cela plus noir? En insistant sur le passé de Rochester?

Bonne continuation.

Clelie a dit…

Merci à tous pour vos commentaires, Maribel, Tiphaine et Sarah !

@Tiphaine : pour P&P 2005, pourquoi dis-tu que ce film s'adresse à un public d'ados ?
Cette adaptation s'éloigne en effet du roman sur certains aspects, lui conférant un romantisme qui n'existait pas chez Jane Austen. Est-ce pour cette raison que tu y vois un film pour adolescent(e)s ? Je trouve ce terme un peu réducteur...

@Sarah, je suppose que l'on peut rendre le film plus noir en choisissant des ambiances plus gothiques et plus lugubres... L'histoire s'y prête volontiers. Si j'ai plus d'informations, je les posterai. ;-)

A bientôt et merci encore de votre intérêt !

Sarah a dit…

Tiphaine c'est vrai que Mia parait trop mignonne pour incarner Jane. Il aurait peut être fallu prendre qqun de plus "ordinaire".
Mais je pense qu'avec la coiffure, le maquillage et la tenue on peut transformer les acteurs; donc à suivre pour voir si c'est crédible...
De même pour Fassbender.
Rochester est-t-il décrit comme laid? je ne me souviens plus.

De rien Clelie! Merci pour ta réponse.
Je trouve Thornfield-Hall assez lugubre en général lol
Même si ces immenses demeures anglaises sont sublimes =)

Tiphaine a dit…

Précisément, c'est aussi réducteur que la vision que le film donne de l'oeuvre originale dont il est tiré !
Et je ne parle même pas là des contraintes inhérentes à toute adaptation littéraire qui se voit transposée sur écran.
Je comprends que le terme "pour ado" soit un peu mal perçu, surtout pour ceux qui ont pu apprécier ce film (mais pour apprécier réellement l'histoire dont il est question, j'estime qu'il faut avoir lu le livre "Orgueil et préjugés", avant ou après peu importe... on ne peut pas se contenter du film de 2005), car il n'est jamais très agréable de se voir indirectement qualifié d'"ados"... surtout si on ne l'est plus, théoriquement.
Cependant, lorsque je l'ai vu la première et unique fois, sans a priori aucun, c'est bien l'impression globale que j'ai éprouvée.
Le film de Joe Wright abouti au même "happy end" que le livre, mais au prix d'un non-sens total du point de vue du traitement. Au final, un film qui se réclame d'une oeuvre littéraire après l'avoir complètement vidée de sa substance...
Que je sache, Jane Austen n'a pas écrit un roman "Harlequin" ou un de ces produits calibrés spécial... pour ados (je ne sais pas si ça porte un nom précis ce genre, mais on les repère bien dès qu'on se rend dans n'importe quelle grande enseigne "culturelle", en rangs d'oignons), et ados filles tout spécialement !

Clelie a dit…

Bonjour Tiphaine,

Tu es en effet très sévère avec le film de Joe Wright... Je comprends que l'on peut se sentir "floué" par une telle adaptation. C'est précisément ce que je ressens en voyant le Sherlock Holmes de Guy Ritchie, que je trouve tout à fait à côté de son sujet, même si bon nombre d'holmesiens l'ont vu et apprécié pleinement.
Je comprens très bien ce que tu dis au sujet de P&P, que pour ma part, j'ai beaucoup aimé. Et je précise que je ne suis plus une adolescente non plus ^_^
En quoi vois-tu une référence à la littérature sentimentale (puisque tu fais mention de la collection Harlequin) ? Sur le plan du scénario, l'histoire de Jane Austen est respectée me semble-t-il, même si on peut effectivement reprocher l'absence d'ironie et de mordant qui caractérise le roman.
Sur ce plan, l'adaptation de 95 de la BBC est effectivement la meilleure, mais sans doute pas non plus la plus proche du roman, puisqu'elle donne la part un peu trop belle à un Mr Darcy qui ne se trouve pas si présent dans le livre. Si l'on veut voir une adaptation en copier/coller, celle de 1980 est très réussie, car infiniment respectueuse, même si elle manque véritablement de souffle et de charisme.

Je serais très intéressée d'avoir ton avis en la matière, Tiphaine ;-)

Comme tu l'auras compris, je suis une fervente austenienne, et j'adore discuter des aspects des adaptations réalisées.

@Sarah : Rochester n'est pas beau dans le roman. Il est bien loin de Timothy Dalton ou de Toby Stephens.
Il faudrait que je retrouve les passages du roman où Charlotte Brontë le décrit, car je ne les ai plus en tête.

A bientôt et au plaisir de discuter avec vous !

Tiphaine a dit…

Oh là, là, le dernier Sherlock Holmes... Je n'ai subi que la bande-annonce, mais c'est d'une laideur !!!
Quelle horreur, mon diou...

P&P 2005 je ne l'ai vu qu'une seule fois et n'ai jamais éprouvé l'envie de le voir une seconde.
Je me souviens avoir eu beaucoup de mal à accrocher au début, sans compter que côté sonore ça m'était absolument saoulant tout ces rires bêbêtes et ces gloussements... Insupportable ! Même "notre" Lizzie n'était pas épargnée. Bon, l'a fallu que je tienne le coup.
Après, globalement, je crois que c'est surtout une accumulation de petits détails dans le traitement de l'intrigue qui m'ont horripilée, je ne saurais plus dire quoi exactement.
Mais la tournure ultra "romantisée" adoptée par le film ,va à mon avis complètement à contre-sens de l'esprit de J.Austen et en affadi/banalise considérablement le propos.
Résultat : ceux qui ne la connaissent pas, ne l'ont jamais lue vont penser qu'il s'agit d'un auteur de bleuettes, de romans à l'eau de rose sirupeux sans grand intérêt... Y' a un problème, quoi !
Ca ne lui rend vraiment pas justice.