30 juillet 2010

Sherlock, épisode 1 : A study in pink

Diffusion : 25 juillet 2010 sur BBC One

Réalisé par Paul McGuigan

Scénario : Steven Moffat, Mark Gatiss

Avec Benedict Cumberbatch (Sherlock Holmes), Martin Freeman (Dr John Watson), Rupert Graves (DI Lestrade), Una Stubbs (Mrs Hudson), Phil Davis (Jeff - the cabbie), Mark Gatiss (Mycroft Holmes).

***

SHERLOCK

John Watson est un médecin militaire, revenu tout récemment d'Afghanistan, où il a été gravement blessé à la jambe. Isolé et désespérement seul depuis son retour à Londres, il rencontre fortuitement un ancien collègue de l'hôpital St Bart, qui lui présente un bien singulier personnage, à la recherche d'un colocataire.
L'homme s'appelle Sherlock Holmes, et habite à Baker Street. Malgré des tempéraments diamétralement opposés, l'entente est immédiate entre les deux hommes...

***

John H. Watson (Martin Freeman)

Une transposition des récits originaux de Conan Doyle dans le Londres moderne est une idée plutôt paradoxale. Certains diront qu'il s'agit là d'un sacrilège, puisque l'on bannirait ni plus ni moins le charme victorien qui s'émane de l'ambiance holmesienne. La crainte du puriste paraît toute légitime dans une approche strictement manichéenne.

Les créateurs de cette série, Steven Moffat et Mark Gatiss, deux adorateurs du personnage original, se sont donc éloignés des enquêtes du canon, tout en gardant un esprit fidèle.

Tout d'abord, il y a l'ambiance, merveilleusement noire, lugubre, inquiétante, mise en valeur par une réalisation énergique et soignée. Londres demeure un personnage à part entière de cette version, avec ses dangers, ses menaces, son brouillard et ses ruelles lugubres, à l'image du Londres victorien du canon.
On pense inévitablement à l'atmosphère aseptisée de la brillante série Whitechapel (article sur le blog Children of the Night de Gabriel), tout en s'en démarquant avec un esprit et un contexte propres.


Sherlock Holmes (Benedict Cumberbatch)

Venons-en à présent aux personnages.

John Watson, est campé par un Martin Freeman tout à fait crédible. Un personnage loyal, dans une certaine mesure raisonnable, et que l'on prend très vite en amitié. Son jeu est juste, posé, animé progressivement d'une énergie salvatrice. Si jusqu'à présent, on a souvent considéré que le personnage de Watson était un simple faire valoir de Holmes, ici, les rôles sont devenus deux réciproques. Watson est jugé par Holmes comme un "conducteur de lumière", ce dernier apporte néanmoins à ce médecin en plein vague à l'âme, la stimulation nécessaire pour le rendre à la vie.

Si l'on voulait trouver des qualificatifs pour définir le Sherlock Holmes campé par Benedict Cumberbatch, on s'y perdrait presque. Il est à la fois terriblement froid, délicieusement excentrique et insupportable, sans doute totalement sociopathe, déconcertant et avant tout magnétique. En tant que spectateur, on éprouve toutes les peines du monde à le cerner, d'une part parce qu'il est difficile d'appréhender son mode de fonctionnement si diablement rapide, dans sa manière d'être, de parler, de raisonner, et d'autre part parce qu'il est assez antipathique, car impersonnel, entêté, sûr de lui, et souvent inconvenant. Le scénaristes sont arrivés à retranscrire toute l'ambiguité du personnage orginal, qui déplore le manque d'ingéniosité des criminels, ou qui s'ennuie lorsque ces derniers se tiennent tranquilles... (It is fortunate for this community that I am not a criminal, dit-il dans le canon) Dans le cas du Holmes de cette présente adaptation, on ressent toute la force de cette citation justement.
Doté d'une intelligence qui frôle l'omniscience, mais aussi d'un humour au second degré subtilement dosé, le personnage, malgré le contexte moderne a gardé son enveloppe intacte, son essence, et son charisme écrasant.

A study in pink

Un mot également au sujet de Rupert Graves, en inspecteur Lestrade d'un Scotland Yard désamparé, qui comme à son habitude, est excellent au même titre que le reste de ce casting impeccable, malgré l'aspect ingrat de son rôle.


Insp. Lestrade (Rupert Graves)

Mycroft Holmes (Mark Gatiss)

On note également la présence de Mark Gatiss (le co-scénariste) dans le rôle d'un Mycroft troublant... Personnage sérieux, inquiétant, s'auto-proclamant "arch-enemy" (ennemi juré) de son cadet, occupant un poste obscur au gouvernement à l'image de son modèle original, il prend place dans cet épisode avec une aura tout à fait comminatoire

Benedict Cumberbatch

Une chose est certaine : Moriarty rôde... Le double maléfique de Holmes est évoqué en filigrane dans le premier épisode... On demande à voir !

221B Baker Street

Le prochain épisode "The Blind Banker" sera diffusé ce dimanche 01/08 à 21h30.

EDIT : Pour info, le dvd de la série sera disponible à partir du 30/08, sur amazon.co.uk. C'est par ici : Sherlock en dvd, mais déjà disponioble à la pré-commande.
Merci au site http://www.bc-online.co.uk/ pour avoir mis l'info en ligne. ;-)

14 commentaires:

Maribel a dit…

J'ai très hâte de le voir!
Merci pour cette analyse.

Perséphone a dit…

Bonjour Clélie,

C'est définitif, je vais tenter de regarder cette série qui a l'air tout à fait géniale!!!

Perséphone

Pemberley a dit…

http://www.johnwatsonblog.co.uk/

Gabriel a dit…

Hello Clélie :)

Voila qui m'engage à prêter plus d'attention à cette série que je n'aurai cru. Je crois que je vais investir dans les DVD. Benedict Cumberbatch a l'air en effet formidable dans le rôle de Holmes !

See ya !

Gabriel

Artemis a dit…

Ma chère Clelie,
Bravo pour cet article qui résume à merveille cette nouvelle série ! J'ai regardé les deux premiers épisodes et je suis conquise !
J'ai été ravie de voir que le duo Holmes/Watson fonctionne aussi bien. L'équilibre et l'alchimie entre les deux personnages/acteurs est excellente !
Contrairement au film de Ritchie (que je n'ai pas vraiment apprécié), les scénaristes arrivent à transposer l'histoire à notre époque avec brio (on ne sent pas le travail de transposition) tout en restant fidèle à l'esprit de Conan Doyle (enfin j'ai l'impression, mais il m'en reste beaucoup à lire, c'est toi, la spécialiste !)
A bientôt !

Clelie a dit…

Bonjour à tous !

Cette série est géniale, à tout point de vue... Le 2e épisode est tout aussi brillant que le premier, mais toujours pas de Moriarty à l'horizon...

La chronique des épisodes 2 et 3 se sera pour après mes vacances... ;-)

A bientôt et merci à tous de votre intérêt et de vos commentaires

Clelie a dit…

Artemis,

Merci pour ton commentaire !!!

Je suis ravie de savoir que tu apprécies cette série absolument brillante.
Effectivement, on ne sent pas la transposition !
Le film de Ritchie devrait se faire tout petit à côté d'une telle perle !

A très bientôt,

Amicalement,

Clele.

Anonyme a dit…

Super blog ;)
j'ai vu les 2 premiers épisode et j'attend avec impatience la suite !
mais j'aimerais savoir quand sort le 3eme épisode ou quand sera t-il diffusé svp

Clelie a dit…

Désolée pour cette réponse tardive...
Depuis le 4 septembre, le 3e épisode a été diffusé... shame on me.
Le dvd de la série est disponible sur amazon.co.uk, c'est par ici : http://www.amazon.co.uk/Sherlock-DVD-Benedict-Cumberbatch/dp/B003TO5414/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=dvd&qid=1284476304&sr=8-1

Anonyme a dit…

Bonjour à toutes!

Cela fait un moment que je survole ton site, heureuse que je suis de constater que d'autres que moi partagent les mêmes passions!
J'ai regardé les trois épisodes de Sherlock et j'attends, je dois dire, avec impatience, la deuxième saison qui sortira courant automne!
Que dire sur le jeu des acteurs? Tout a été dit, tout simplement brillant!
En outre, j'aurais une question à poser: je recherche une miss lorely, serait-elle passer dans le coin? Son compte sur youtube a été désactivé....MERCI!

Clelie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Clelie a dit…

Bonjour,

Merci de ton commentaire sur cette fabuleuse série.

Je ne connais pas de Lorely, désolée...

A bientôt.

Anonyme a dit…

Bonjour Clelie
J'ai vu Sherlock samedi sur France4 en français. Ce que tu en dis est tout à fait juste et pourtant, malgré vos commentaires élogieux, je n'étais pas bien sûre que cette transposition me plaise. Une vraie réussite, réellement!! Ce soir on nous présente le deuxième et je ne vais pas le manquer!!
Bravo pour ton site! je le recommande chaque fois que je tombe sur une amoureuse de la littérature. Winter

Clelie a dit…

OMG, Winter, je viens de me rendre compte que je n'avais même pas répondu à ton gentil commentaire, et je m'en excuse vraiment sincèrement !

J'espère que tu vas bien, depuis le temps que nous ne nous sommes pas croisées sur la toile ;-)

Pour une holmesienne si convaincue, et si conquise par l'interprétation de Brett, je suis ravie que tu aies apprécié cette version new look !
Elle est originale, moderne, sans rien dénaturer. Une très belle réussite, et j'ai hâte de voir la saison 2, dont le tournage va commencer prochainement !

A bientôt,

Amicalement,

Clelie.