19 mars 2014

"Elle m'offre un poison qui nous perdra tous deux"

"Elle ne voit pas, elle ne sent pas qu'elle m'offre un poison qui nous perdra tous deux, et moi je savoure avec une volupté profonde la coupe qu'elle me présente et qui me tue !"
Extrait du journal du 21 novembre
Livre deuxième - Les souffrances du jeune Werther
J.W von Goethe











Eh oui, encore un extrait des Souffrances du jeune Werther, et en moins d'une semaine... La lecture du roman conjointement au visionnage de la dernière production de Werther de Jules Massenet retransmise en direct du MET le 15 mars, n'y est peut-être pas complètement étranger... Un opéra et des chanteurs grandioses, pour une histoire d'un romantisme fou qui a définitivement eu raison de mon coeur d'artichaut...

4 commentaires:

Lorinda a dit…

Et on comprend mieux pourquoi ce livre a donné lieu à une vague de suicides à sa parution....mais outre cela, il a l'air tellement empreint de passion, d'un romantisme certain ! Il va falloir que je le remette sur ma liste à lire au plus tôt...ça devient difficile ^^ Merci pour ces extraits qui me donnent envie, en tout cas !

Clelie a dit…

Ouiii, la fameuse vague de suicides à la parution du livre... Tout comme le costume "à la Werther" qui avait eu beaucoup de succès à l'époque... Le fameux costume bleu, et le gilet jaune (délicieusement rappelé dans le costume que Kaufmann porte dans la version de l'Opéra Bastille de 2010) !
Je suis ravie, en tout cas, de t'avoir donné l'envie de ressortir le roman !

aryastark133 a dit…

Ah!"Les souffrances du jeune Werther",quel chef-d'oeuvre...Je ne l'ai lu qu'une fois, et pourtant, j'en garde un excellent(bien que larmoyant)souvenir. Je ne savais pas que Massenet en avait fait un opéra, ça m'intéresserait beaucoup de le voir en entier!Surtout avec Kaufmann,cela ne peut qu'être émouvant...

Clelie a dit…

Bonjour !

Effectivement, Massenet en a fait un magnifique opéra en 1892, qui a d'abord été joué en Allemagne, dans la langue de Goethe, parce que l'Opéra de Paris n'en voulait pas... Je ne peux que te conseiller la version de l'opéra Bastille de 2010 avec Jonas Kaufmann et Sophie Koch, deux chanteurs extraordinaires, quoique la mise en scène soit assez singulière...

Si cela t'intéresse, voici deux articles sur Werther, l'opéra, sur ce blog :

http://litteranet.blogspot.be/2014/04/werther-de-goethe-massenet-un-absolu.html

http://litteranet.blogspot.be/2014/05/werther-de-goethe-massenet-un-absolu.html