02 avril 2007

Abismos de Pasiòn

Image Hosted by ImageShack.us



(Les Hauts de Hurlevent)

de Luis Buñuel

d'après le roman d'Emily Brontë

1953

Avec Jorge Mistral (Alejandro), Irasema Dilián (Catilina), Lilia Prado (Isabel), Ernesto Alonso (Eduardo), Luis Aceves Casteñeda (Ricardo).

Résumé :

Alenjandro et Catilina s'aiment depuis l'enfance. Cependant, lui n'est qu'un simple palfrenier tandis qu'elle appartient à la bourgeoisie mexicaine. Après des années d'absence, Alejandro ressurgit dans la vie de Catilina, alors que celle-ci s'est mariée à Eduardo, un homme de son rang. L'ancien valet, devenu riche, est bien décidé à se venger de tous ceux qui l'ont séparé de sa bien-aimée, semant sur son passage la malheur et la mort.

Mon avis :

Je connaissais l'existence de ce film de Buñuel issu du chef-d'oeuvre tragique d'Emiliy Brontë et je ne savais pas à quoi m'attendre avant de le visionner. Je craignais surtout que les modifications apportées à l'histoire n'altèrent la puissance dramatique de l'oeuvre originale. Je m'explique : d'une part, l'histoire est transposée à la fin du XIXe siècle dans une contrée isolée du Mexique, battue par les vents et les tempêtes, ce qui n'est pas sans rappeler la lugubre lande anglaise décrite par l'auteur ; d'autre part, le film débute par le retour d'Alenjandro (ou d'Heathcliff si l'on préfère), ce qui nous plonge directement au coeur de la vengeance d'un héros animé d'une haine qui paraît quelque peu dénuée de fondements. Le spectateur apprend qu'il a été maltraité par la famille de Catilina, mais on ne voit rien de la lente ascension de son ressentiment, de la violence qui grandit progressivement dans son coeur, ni des raisons qui en font un personnage à l'âme si torturée... Et on y perd beaucoup. De plus, on a un peu du mal à comprendre le caractère si changeant de Cathy lorsque l'on fait l'impasse sur son enfance et son adolescence, et de ce fait, on reste perplexe devant la plupart de ses réactions passionnées. Cependant, l'ambiance est indéniablement gothique, et la scène finale est absolument sublime (même si on s'éloigne ici beaucoup du roman). Il ne s'agit donc pas d'une adaptation, mais d'une version libre, transposée dans l'univers si particulier de Buñuel.


Je pense qu'il faut voir ce film par curiosité, mais je signale tout de même qu'il n'est possible de le voir qu'en VO (espagnol) sous-titrée en français. Je crois qu'il est difficile d'apprécier le jeu des acteurs lorsque l'on ne parle absolument pas la langue, comme moi, même si je pense que les deux héros sont tout à fait sublimes dans les scènes finales.
Quelques captures :



Free Image Hosting at www.ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Catilina / Cathy (Irasema Diliàn)

Free Image Hosting at www.ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Alejandro / Heathcliff (Jorge Mistral)


Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Eduardo / Edgar Linton (Ernesto Alonso)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai adoré ce livre mais il est qd même très sombre!!

gersou

Clelie a dit…

C'est un des plus beaux romans que j'aie jamais lu, et pourtant je ne l'ai lu qu'une seule fois.

Tu as raison, c'est un livre très sombre, très tourmenté, et j'aurais beaucoup de mal à en recommencer la lecture pour ces raisons.

Par contre, les films restent nettement plus "légers" (enfin,sauf le film de Buñuel, qui implique un certain malaise)... La version de 1992 ou de 1996 sont très belles également.