30 décembre 2008

Lost in Austen

Lost in Austen

Téléfilm britannique en 4 épisodes produit par ITV (2008)

Avec Jemima Cooper (Amanda Price), Eliott Cowan (Mr Darcy), Hugh Bonneville (Mr Bennet), Alex Kensington (Mrs Bennet), Tom Riley (Mr Wickham), Gemma Arterton (Elizabeth Bennet).

Résumé

Amanda Price est une jeune femme moderne, résolue mais romantique, passionnée par Jane Austen et particulièrement d'Orgueil & Préjugés, qu'elle lit très régulièrement. Sa vie est finalement celle de millions d'autres jeunes femmes, tranquille et sans particularités, mais bien loin de ses idéaux, tout comme son petit ami, qui quant à lui, est bien loin d'être Mr Darcy...
L'existence d'Amanda va être boulversée le jour où une jeune fille en chemise de nuit apparaît dans sa salle-de-bains, qui prétend être Elizabeth Bennet, et qui finit par lui montrer le passage secret menant à son monde, celui du Longbourn du XVIIIe siècle. Tandis qu'Amanda découvre, incrédule, cet accès improbable, Elizabeth referme la porte du passage. Amanda se retrouve dès lors prisonnière de son roman favori, et Elizabeth, celle du Londres moderne... En l'absence de l'héroïne, Amanda va donc devoir prendre en mains les rennes du roman !

Amanda Price

Mon avis


Que les choses soient claires : je ne suis pas une puriste austenienne. Je sais apprécier les variations si elles restent dans l'esprit des romans... Ici, nous sommes évidemment loin du récit original, même si la trame reste identique dans les grandes lignes. Dans cette série, Bridget Jones déboule au pays de Jane Austen, avec son lot de maladresses et de situations comiques irrésistibles ! L'absence d'Elizabeth Bennet a pour effet des réactions en chaîne parfois imprévisibles qu'Amanda tente de freiner tant bien que mal en attendant le retour de l'intéressée... Le jour où Mr Darcy lui est présenté (enfin, si on peut appeler cela une présentation...), il est certain qu'elle ressent tout à coup beaucoup moins le besoin de retourner dans son époque, mais c'est sans compter le comportement brutal et hautain de Darcy, qui arrive à se faire détester immédiatement de sa plus grande fan... ^_^

Amanda ou l'art de noyer son chagrin dans le ponch

Le principe même de ce téléfilm est de chambouler, non pas l'histoire, mais la vision de ces personnages devenus cultes ... Nouvelle vision de Wickham, qui devient subitement moins antipathique, de Georgiana qui se transforme en un personnage plutôt trouble et bien moins innocent, de Bingley qui perd brutalement ses allures de grand naïf, et aussi de Darcy qui apparaît comme le personnage le plus rétrograde et le plus borné qui soit... Et cela pour le plus grand bonheur des adorateurs du roman. Les acteurs sont absolument parfaits, Hugh Bonneville en tête, et Guy Henry, détestable et ridicule en Mr Collins.

Dreaming...

On peut regretter un 4e épisode traité au lance-pierres, une conclusion trop hâtive, une fin un peu conventionnelle... Mais le téléfilm reste un véritable divertissement, particulièrement réussi dans sa continuité !

A voir par tous les amateurs de cette chère Jane... !

L'antipathique Mr Darcy... pour le moment

A noter que le concept de Lost in Austen est issu de l'ouvrage du même nom, créé par Emma Campbell Webster, du genre "ce livre dont vous êtes le héros". Un ouvrage disponible en français sous le nom "Jane Austen et moi" et qui propose un voyage à travers les oeuvres de l'auteur, au fil des choix effectués au cours de la lecture. Un concept original et drôle, malgré que la version française comporte par mal d'erreurs de pagination dans les renvois, ce qui est plutôt dommage.

6 commentaires:

Galy a dit…

*sigh* je me suis régalée avec ce téléfilm, j'ai beaucoup ri, même si oui, je suis d'accord la fin est un peu... "courte", dans tous les sens du terme! Et puis, comme je suis une nunuche, j'aime Elliot Cowan et surtout surtout Hugh Bonneville!! XD bisouuus

Anonyme a dit…

Que dire ? Après avoir visionné les 4 épisodes en guise de réveillon, je suis du coup un peu "lost" moi-même ( très mauvais jeu de mots ! mille excuses ! ) Contrairement à Galy, j'ai trouvé bien fade ce mets pseudo Austinien.
Comme tu le dis Clelie, Amanda est une "Bridget Jones "qui" déboule au pays de Jane Austen" sauf qu'elle en est une pâle copie. Elle est un peu lourde ! Au niveau de la famille Bennet, j'ai adoré aussi Hugh Bonneville, Tom Mison dans Mr Bingley, Mr Collins mais par contre Jane n'est pas vraiment mise en valeur, quant à Mr Darcy, non vraiment, je n'ai pas pu !
J'ai hurlé Nonnnnn, ils n'ont pas osé !!!! pour la scène du lac.
Bref ça se laisse regarder ( genre 1 fois ! ) Mais je n'ai pas accroché pourtant ça avait les moyens d'être un peu plus crédible, dommage ! ( J'en attendais trop sans doute ! )
Bonne continuation et Super Année Clelie !
Paeonia

Clelie a dit…

Merci à vous, Galy et Paeonia pour les commentaires... Radicalement opposés je dois dire... ^_^

Il y a beaucoup d'avis contradictoires au sujet de ce téléfilm, c'est vrai. Pour ma part, je l'ai pris tout à fait au premier degré, sans trop me soucier de la cohérence de l'histoire et sans vouloir tout analyser (qui est un de mes grands défauts quand je regarde un film :p). J'ai trouvé le tout très agréable et mon seul bémol va à la fin, qui est plutôt expédiée...
Je le regarderais à nouveau avec plaisir, je pense.

Gabriel a dit…

"Bridget Jones déboule au pays de Jane Austen"...voila qui est sur le fond terriblement alléchant. Cependant je doute que l'oeuvre de jane Austen se prète aussi facilement à un pastiche aussi simple, gentillet j'imagine mais pas renversant...mais si je le trouve en DVD je me laisserai volontier tenter ^^. Très bel article une fois de plus, encore un avis éclairé qui me permetra j'en suis sûr d'enrichir ma dvdthèque ^^.

clairebelgato a dit…

Ah ...lost in Austen! j'ai adoré l'idée, les anachronismes et l'héroïne. Mention spéciale à Charles Bingley, qui ose enfin tenir tête à Darcy. par contre, je n'ai absolument pas accroché au couple Darcy/Amanda. j'aurais préféré qu'elle soit avec Wickham ! j'ai trouvé leur relation beaucoup plus intéressante ! surtout lorsqu'il lui apprend les "bonnes manières" de l'époque. Quant à la fin, je l'ai trouvée vraiment trop niaise.
Bon week end !

Clelie a dit…

Bonjour Clairebelgato !

Ravie de voir que tu as apprécié cette sympathique mini-série ! Elle est loin d'être parfaite, mais elle a le mérite d'être très amusante ! Comme toi, j'ai particulièrement apprécié le personnage de Bingley, alors que le personnage d'origine m'a toujours paru un peu niais. ^_^

A bientôt et au plaisir de te lire !
Bon weekend !
C.