24 avril 2009

Emma (adaptation de 1996)

Emma (1996)

Téléfilm de Diarmund Lawrence, scénario d'Andrew Davies

Avec Kate Beckinsale (Emma), Mark Strong (Mr Knightley), Bernard Hepton (Mr Woodhouse), Samantha Morton (Harriet Smith), Dominic Rowan (Mr Elton), Samantha Bend (Mrs Weston), Guy Henry (John Knightley), Raymond Coulthard (Frank Churchill)

1996

Résumé
Emma Woodhouse est une jeune femme de bonne famille, intelligente et généreuse, mais possédant une très haute opinion d'elle-même. Elle prend sous son aile une orpheline sans le sou, Harriet Smith, et est décidée à en faire une dame accomplie, espérant ainsi lui faire conclure un mariage au-delà de sa condition. Emma jette d'abord son dévolu sur Mr Elton, le nouveau pasteur de la paroisse, mais ses talents d'entremetteuse se révèlent finalement assez désastreux...

Emma (Kate Beckinsale) et Harriet Smith (Samatha Morton)

Mon avis

Cette version d'Emma de 1996, adaptée par Andrew Davies, ayant précédemment scénarisé la célébre version d'Orgueil & Préjugés avec Colin Firth et Jenifer Ehle, a l'incontestable qualité de résumer parfaitement en 1h30 le roman de Jane Austen, que je considérais personnellement comme le moins intéressant de l'oeuvre de l'auteur.
Le personnage central, Emma Woodhouse, est une jeune femme insouciante, quelque peu orgueilleuse. Sans doute est-ce ce dernier point qui rend le personnage peu sympathique. Si on peut trouver certaines similitudes entre Emma et de Catherine Morland de Northanger Abbey, que ce soit au niveau de leur insouciance ou de leurs attitudes et réactions quasiment enfantines, le caractère d'Emma se différencie principalement par son absence de remise en question. Là où Catherine Morland peut attendrir le lecteur par sa naïveté et son esprit romanesque typiquement juvénile, Emma, quant à elle, avec sa haute opinion d'elle-même, ne peut obtenir l'approbation du lecteur. Les personnages raisonnables et peut-être un peu moralisateurs de Mr Tilney et Mr Knightley, sont également comparables, puisqu'ils remettent tous deux les héroïnes respectives sur la voie de la sagesse et de la raison.

Mr Knightley (Mark Strong)

La version Miramax, produite la même année, et comptant Gwyneth Paltrow et Jeremy Northam au casting, « souffrait » d’une grande légèreté et d’une actrice abordant le rôle avec trop de superficialité à mon goût.
La version télévisée d’Emma, sans être très longue, réussi à retranscrire parfaitement le roman, avec sérieux, sans oublier l’ironie et le ton piquant si caractéristiques de Jane Austen, en ajoutant même certains éléments (voir le banquet de mariage à la fin de cette version).
Les acteurs sont efficaces, parfois drôles, touchants, agaçants, mais jamais ridicules. Le Frank Churchill de Raymond Coulthard, est moins « canaille » que celui d’Ewan McGregor ; ses manipulations conservent donc tout leur effet.

Mr Knightley et Frank Churchill (Raymond Coulthard)

Kate Beckinsale est très convaincante, elle m’a agacée sincèrement, mais ne m’a pas définitivement insupportée. Je crois que son interprétation m’a réconciliée en partie avec Emma.

Emma

Quant au Mr Kinghtley de Mark Strong, on peut être légèrement rebuté par son côté « maître d’école », d’une sévérité implacable et presque exagérée. En résumé, il serait presque effrayant… Mais le personnage se nuance beaucoup par la suite, malgré quelques sursauts de brutalité verbale et gestuelle. Mais, je pense que le personnage original, tout en demeurant parfaitement gentleman, n’est pas un modèle de fantaisie. Il est l’antithèse de Frank Churchill. Il est strict et sérieux, mais responsable, loyal, honnête, et…amoureux. Le couple formé avec Kate Beckinsale fonctionne fort bien, mieux même que le duo Paltrow/Northam.

Mr Knightley

Cette version est sans doute la meilleure version d’Emma tournée à ce jour.

A noter qu’une nouvelle version est en préparation à la BBC pour la rentrée 2009 avec Romola Garai (Emma) et Johnny Lee Miller (Mr Kinghtley).

5 commentaires:

Perséphone a dit…

Bonjour Clélie,

J'ai récupéré les deux versions d'Emma mais je n'en ai encore vu aucune. Ton commentaire va donc particulièrement m'influencer je crois.
Je te dirais ce que j'en pense une fois visionnées mais je peux d'ores et déjà te dire que j'adore Jeremy Northam donc nous verrons. J'espère ne pas être déçue.

Bien à toi

Perséphone.

Clelie a dit…

Bonjour Perséphone !

J'attends ton avis sur les deux versions d'Emma avec impatience !
La première fois que j'ai vu la version Miramax, je l'ai beaucoup aimée, mais avec le recul, on se rend compte que le traitement est globalement un peu trop léger. Du reste, c'est surtout Gwyneth Paltrow qui me dérange aujourd'hui. La version télévisée est beaucoup plus réussie de ce côté.

A très bientôt j'espère ;-)

Clelie.

Anonyme a dit…

Bonjour!
Je viens de m'acheter les deux versions d'Emma et de les regarder, et j'étais jstement sur le net pour regarder un peu les avis d'autres personnes. Je suis bien d'accord, la version avec Kate Beckinsale est meilleure, que ce soit au niveau de la distribution ou même de la réalisation. La version avec Gwyneth Paltrow est sympathique, les acteurs sont amusant, mais il y a trop de longueurs t l'adaptation, voulant trop coller au roman, est un peu malaroite. Du reste Gwyneth Paltrow, si elle sait rendre le personnage attachant par ses gamineries, est moins proche du personnage d'origine que Kate Beckinsale.
Je trouve la version télévisée plus "efficace", elle rend mieux l'esprit du livre, et les personnages principaux ressemblent plus aux prsonnages du livre (ou du moins à l'idée que je m'en faisais). Kate Beckinsale est impeccable dans le rôle d'Emma, et sait montrer son immaturité sentimentale sans en faire une gamine.Enfin bref je te laisse, je voulais juste apporter ma petite pierre à l'édifice.^^
Bonne journée.

Clelie a dit…

Bonjour et merci pour ce commentaire très intéressant !

La version télévisée est indubitablement meilleure que la version Miramax avec Gwyneth Paltrow et J. Northam.

As-tu par hasard regardé les récents épisodes de la nouvelle adaptation diffusée en ce moment sur BBC One, avec Jonny Lee Miller et Romola Garai ? Je suis personnellement plutôt déconcertée par cette nouvelle version, où je trouve le comportement des acteurs, leur gestuelle et leur démarche beaucoup trop modernes pour cadrer parfaitement avec le thème austenien. Bref, je suis un peu déçue, et j'ajouterai aussi que cette Emma jouée par Romola Garai ne me plaît pas vraiment, alors que Kate Beckinsale m'avait réconciliée avec elle...

A bientôt et au plaisir de te lire !

Clelie.

melanie a dit…

Bonjour, et tout d'abord bravo pour ce magnifique blog. Je vois que nous avons de nombreux goûts littéraires en commun. Je me suis mise à la littérature anglosaxonne il y a peu et j'avoue que ma nature romantique a été tout particulièrement charmé. Je dévore les romans les uns après les autres. Je viens de finir Emma. Que j'ai adoré comme tous ceux de Jane Austen que j'ai lu. Clair clairvoyance sur la nature humaine, quelle grâce dans l'écriture, quelle jolie manière d'amener des "pensées profondes" derrières de conversations anodines de "bonnes femmes". J'aurais dû vivre à cette époque, on avait autremement plus de goût, pour peu que l'on soit née dans une bonne famille.