08 juin 2012

Le sourire de la Fatalité (L'homme qui rit)

(...)
"Ainsi, quand elle a épuisé les détresses, les dénûments, les orages, les rugissements, les catastrophes, les agonies, sur un homme resté debout, la Fatalité se met à sourire, et l'homme, brusquement devenu ivre, trébuche.
Le sourire de la Fatalité. S'imagine-t-on rien de plus terrible ? C'est la dernière ressource de l'impitoyable essayeur d'âmes qui éprouve les hommes. Le tigre qui est dans le destin fait parfois patte de velours. Préparation redoutable. Douceur hideuse du monstre."

L'homme qui rit, de Victor Hugo
Deuxième partie "Par ordre du roi"
Livre cinquième "La mer et le sort remuent sous le même souffle"
Chapitre 5 "On croit se souvenir, on oublie."


2 commentaires:

Lorinda a dit…

Je suis ravie de voir que tu as été finalement séduite par l'Homme qui rit, vraiment...^^ Et je suis donc aussi ravie de retrouver cette citation sur ton blog ! oui, pour une fois qu'Hugo offre le sourire de la fatalité à ses personnages, et cela est presque aussi terrible que tout le malheur qu'il a l'habitude faire pleuvoir sur ses personnages...Magnifique citation, donc. <3

Clelie a dit…

Oh oui, tu m'as fait découvrir un roman magnifique ! Il faut maintenant que je voies l'adaptation des années 70, dont tu avais parlé sur ton blog, cela devient urgent !
Cela faisait un moment que je n'avais pas pleuré autant en terminant un roman ! Ah, cette fin !!!