14 août 2006

La Mare au Diable, de George Sand

Résumé

Devenu veuf prématurément, Gemain ne supporte plus la solitude, sans compter qu'il a trois jeunes enfants privés de l'affection d'une mère aimante et attentive.
Poussé par son beau-père, le jeune laboureur décide d'aller demander la main d'une veuve fortunée d'un village voisin. La petite Marie, une jeune fille de 17 ans, fait voyage avec lui, dans le but de rejoindre une ferme, non loin de chez la veuve, où on lui a proposé une place.
Alors qu'ils font route accompagnés du fils de Germain, Petit-Pierre, ils s'égarent dans les bois non loin de la Mare au Diable, dont ils ne parviennent à trouver tout d'abord l'issue. On dit ce lieu ensorcellé, et Germain et Marie commencent à ressentir peu à peu les effets de l'enchantement.
Mon avis
Voilà des années que je n'avais pas ouvert un George Sand. Le dernier en date était "François le Champi" que j'avais moyennement aimé. Après la lecture de Sarn, je n'ai pas pu m'empêcher de me replonger dans l'univers de George Sand. On y retrouve les bons sentiments et la vie simple campagnarde, le dur labeur et la juste récompense de l'effort. On ne se pose pas trop de questions, parce que l'on vit simplement et honnêtement, parce qu'il fait bon vivre malgré le travail, et que l'on se contente du peu que l'on a. Si d'autres sont dans la misère, on trouve toujours une solution pour s'entraider. C'est dans ce monde qu'évolue Germain, un courageux laboureur, veuf avec trois jeune enfants. Quand on lui conseille de se remarier avec une riche veuve, Germain obéit à contre-coeur, mais se soumet pour le bien et le contentement de tous. Marie, de plus de dix ans sa cadette, l'accompagne dans le voyage qui le mène vers son hypothétique fiancée...
Les bois maudits qu'ils traversent et qui les retiennent, font comprendre à Germain que le bonheur n'est pas forcément là où on l'attend...


Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Aucun commentaire: